Spectacle de la Renaissance avec la Camerata Brivatensis (EG)

Article publié sur : https://lasantrimiole.wordpress.com/

Ce dimanche 4 juin, la troupe de la Camerata Brivatensis, originaire de Brioude, nous a offert un spectacle contée, chantée et dansée sur une musique de la renaissance.

 Une jolie histoire d’amour d’antan qui donne prétexte à danser et à chanter avec 2 récitants dans le langage de la renaissance avec « truchement/traduction » pour un public non averti . Une envolée lyrique bruissante de couleurs qui nous a transportée, pour notre plus grand plaisir, dans le monde de la renaissance avec de splendides costumes, des danses cadencées, rythmées par des instruments de l’époque(flûtes, vielle à roue) , des chants sur la trame d’une histoire contée, fort divertissante, d’un Valentin qui maudit une guerre qui le tient éloignée de sa belle. Après moults rebondissements avec ces « caïmans/brigands » et « vesprés/sots », en « déboisant des mots/ chanter à tout va », Valentin en grand « pâtiment/souffrance » » de sa Fontanette s’esbaudit et le temps des épousailles vient enfin « amieller sa douloir/adoucir sa douleur ». Chant écrit par Henri VIII, chansons sacrées, d’amour, à boire, coquines et l’Ode à l’amour de Pierre de Ronsard, au répertoire de la troupe de la Camerata Brivatensis sous les applaudissements des spectateurs captivés, dont une petite Amandine, au premier rang. Les costumes sont fabriqués par eux mêmes, et musiciens, danseurs et chanteurs/choristes répètent régulièrement. 

Cette troupe, de Haute Loire, produit ses spectacles dans un rayon autour de l’Auvergne. Ils sont venus à Sainte Enimie sur invitation  de la Municipalité et nous pouvons les remercier de leur belle prestation  d’une 1 h30 car l’entrée était libre. (par chrisxiane)

*** Faisant maintenant partie de cette Troupe, je tiens à remercier la Camérata Brivatensis pour son accueil chaleureux.

Euqinimod " Le Gouailleur"